Kinshasa : plus de 30 motos-taximan (Wewa) morts en 3 jours (ANIPTMC)

En trois jours seulement, plus de trente (30) conducteurs de taxi-motos communément appelés « Wewa » sont morts dans des accidents de circulation. Ces données ont été rapportées à la presse par le président de l’Association nationale des initiateurs et propriétaires des taxis-motos au Congo (ANIPTMC). 

Hugues Mpaka

31 Janvier 2024 - 16:31
 0
Kinshasa : plus de 30 motos-taximan (Wewa) morts en 3 jours (ANIPTMC)

Sur Top Congo, le numéro un de cette association sans but lucratif, Zico Mukanga, a rapporté les différents lieux où ont eu lieu ces accidents mortels. Ces accidents se sont produits, à grande partie, dans le district de la Tshangu. 

« Plus de 30 motos-taximan (Wewa) sont morts en trois jours dans les accidents à Kinshasa. Le premier grave accident s'est produit dimanche sur le pont de Kinkole (Nsele). Plus de 20 motos-taximen sont morts sur le coup, percutés par un camion-benne, alors qu'ils revenaient de l'enterrement d'un de leurs collègues. Plus de 10 autres d'entre eux ont été tués dans les mêmes circonstances au niveau de la zone 6 à Maluku mardi dernier », a-t-il rapporté. 


Dans ces accidents mortels, les responsabilités sont partagées. le président de l’Association nationale des initiateurs et propriétaires des taxis-motos au Congo notent comme cause légitime de ces incidents, le « mauvais stationnement ». 

A Kinshasa, il ne se passe pas un jour sans enregistrer les cas d’accident de circulation. Les taxi-mots viennent en tête des engins les plus dangereux, notamment suite au non-respect du code de la route.

Hugues Mpaka Journaliste, rédacteur et reporter au sein de la rédaction de la UNE.CD ; Community Manager, présentateur d'émissions et journaux radiophoniques et télévisuelle, passionné des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) ; licencié en Sciences de l'Information, département de multimédia de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication (IFASIC).