RDC : le CSAC interdit formellement aux médias de faire l'apologie du M23 et de ses alliés sous peine de sanctions

Hugues Mpaka

30 Mars 2024 - 10:10
 0
RDC : le CSAC interdit formellement aux médias de faire l'apologie du M23 et de ses alliés sous peine de sanctions
Christian Bosembe, président du CSAC

Le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication (CSAC) a averti, dans une communication faite le jeudi 29 mars sur le compte X de son président Christian Bosembe, toute diffusion d'informations liée au M23 et à ses alliés dans les médias et sur les plateformes virtuelles.

« Quiconque serait pris à propager sur les réseaux sociaux une apologie déplacée du processus de recrutement de ces agitateurs sera soumis aux mêmes sanctions que les agitateurs eux-mêmes », a souligné Christian Bosembe.

« Il est impératif que les professionnels des médias observent scrupuleusement leur devoir éthique en rejetant catégoriquement toute forme de justification des activités criminelles », a ajouté le président du CSAC.

Il est important de noter que cette communication intervient dans un contexte où la désinformation est répandue, et où les groupes armés affiliés au Rwanda recrutent directement au sein des partis politiques, leurs actions étant largement relayées dans les médias congolais.

Hugues Mpaka Journaliste, rédacteur et reporter au sein de la rédaction de la UNE.CD ; Community Manager, passionné des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) ; licencié en Sciences de l'Information, département de multimédia de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication (IFASIC).