Guerre dans l’Est : des Kinois réclament le départ de l’Union européenne et des USA

Pneus brûlés, circulation routière et activités commerciales paralysées, c’est le reflet du centre-ville de Kinshasa ce lundi 12 février où des manifestations s’accentuent suite à l’agression rwandaise sur le sol congolais. 

Hugues Mpaka

12 Février 2024 - 14:09
 0
Guerre dans l’Est : des Kinois réclament le départ de l’Union européenne et des USA

Des manifestants, la plupart des jeunes, ont pris d’assaut certaines artères de la ville, scandant des chants pour dénoncer l’indifférence de la communauté internationale face au génocide congolais qui date de plus de vingt ans. 

Plusieurs lieux ont été pris pour cible. Des manifestants ont été signalés devant l’Hotel Memling, l’ambassade des États Unis et l’hôtel de ville de Kinshasa où ces derniers ont vivement protesté. 

Malgré le déploiement des forces de l’ordre pour sécuriser les lieux ciblés, des manifestants qui ne jurent qu’au départ des États Unis, de la France et d’autres pays européens, continuent à faire pression. 

Des activités dans écoles consulaires dont Prince de Liège n’ont pas ouvert leurs portes ce lundi pour éviter que les élèves soient face aux mouvements de manifestation que connaît la ville. 


La tension s’accentue depuis la progression des troupes rwandaises vers Goma. Les Forces armées de la République démocratique du Congo disent être déterminées à récupérer les territoires sous occupation et sécuriser la population civile.

Hugues Mpaka Journaliste, rédacteur et reporter au sein de la rédaction de la UNE.CD ; Community Manager, présentateur d'émissions et journaux radiophoniques et télévisuelle, passionné des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) ; licencié en Sciences de l'Information, département de multimédia de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication (IFASIC).