Kinshasa : vers l’annulation de l’élection de la sénatrice Anne Mbuguje au profit de Rose Mutombo 

Élue sénatrice de la ville de Kinshasa avec quatre (4) voix, Anne Mbuguje pourrait perdre son mandat au profit de Rose Mutombo, actuelle ministre de la Justice. 

Hugues Mpaka

15 Mai 2024 - 15:54
 0
Kinshasa : vers l’annulation de l’élection de la sénatrice Anne Mbuguje au profit de Rose Mutombo 

Rose Mutombo a saisi la Cour constitutionnelle pour l’annulation de l’élection de Anne Mbuguje pour « défaut de nationalité ». Cette requête a été jugée recevable et fondée, selon les sources proches du dossier. 


Le ministère public, dans son plaidoyer, a demandé à la Cour constitutionnelle d'annuler l'élection de Anne Mbuguje qui avait obtenu quatre voix au profit de l’actuelle ministre de la Justice. Une option que ne digère pas les proches de l’actuelle sénatrice. 

« C’est l’avis du procureur qui est l homme de main de la ministre ! C’est bien d’annoncer que quelqu’un est belge mais il faut le prouver! Aucune pièce n’a été déposée dans ce sens. Elle tente un trafic d’influence et abus de pouvoir ! Une mauvaise perdante », a déclaré un proche de l’accusée. 

Pourtant, le 12 février 2024, selon un document devenu viral sur les réseaux sociaux, l’actuelle ministre de la Justice avait signé une déclaration portant recouvrement de la nationalité Congolaise de Anne Mbuguje. Pour certains, Rose Mutombo profite de son statut pour influencer les décisions de la justice.

Hugues Mpaka Journaliste, rédacteur et reporter au sein de la rédaction de la UNE.CD ; Community Manager, passionné des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) ; licencié en Sciences de l'Information, département de multimédia de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication (IFASIC).