RDC : Antoinette Kipulu lance depuis Mbuji mayi les épreuves hors-session de l’Examen national de fin d’études professionnelles

Plus de 63 000 candidats ont débuté depuis ce lundi 13 mai, les épreuves hors-session de l’Examen national de fin d’études professionnelles (ENFEP), dont le go a été donné à Mbuji mayi, province du Kasaï oriental par la ministre de la formation professionnelle et métiers, Antoinette Kipulu Kabenga.

Dan de Dieu Kayanda

14 Mai 2024 - 12:20
 0
RDC : Antoinette Kipulu lance depuis Mbuji mayi les épreuves hors-session de l’Examen national de fin d’études professionnelles

Dans son allocution, la ministre Antoinette Kipulu a fait savoir que plus de 63 750 candidats prennent part à ces épreuves, dont 48 200 sont venus des centres de formation et 15 555 des instituts de formation répartis à travers 425 centres de passation.

Ces épreuves hors session, a-t-elle expliqué, sont constituées de la rédaction et des épreuves en situation d’intégration programmées du 13 au 26 mai prochain sur toute l’étendue du pays. Ces épreuves seront suivies des épreuves de la session ordinaire prévue du 1 au 4 juillet prochain.


Par ailleurs dans son speech, la ministre Antoinette Kipulu a mis un accent sur l’accroissement de l’effectif cette année par rapport aux années précédentes qui avaient enregistré respectivement 9 390 apprenants (2023), 7.419 participants  (2022) et 8.805 apprenants (2021). 

« Cet accroissement de l’effectif est le résultat de l’octroi des arrêtés d’agrément aux centres privés et de la création des centres publics et conventionnés. Mais aussi par un bon climat de confiance entre le ministère et les nouveaux partenaires ainsi qu’aux réformes initiées par le ministère, en vue d’un système de formation professionnelle cohérent et efficace pour atteindre l'adéquation formation-emploi. La formation professionnelle vient 
donner l’accès à des millions des congolais désœuvrés l’opportunité d’apprendre un métier, afin de réduire le taux de chômage » a-t-elle insisté.

De mémoire, l’Examen national de fin d’études professionnelles (ENFEP) a été institué en 2021 pour combler le déficit en matière de certification, particulièrement dans le secteur de la formation professionnelle et de l’apprentissage des métiers. Face à la multiplicité des titres, le ministère de tutelle avait jugé bon d’organiser cet examen structuré en trois étapes à savoir, les préliminaires, la hors-session et la session ordinaire, afin de permettre aux apprenants d’obtenir des titres reconnus.

Dan de Dieu Kayanda Chrétien, journaliste professionnel et passionné, blogueur, chargé de communication, community manager, chercheur en data journalism, amoureux des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication.