Guerre dans l’Est : les FARDC stoppent « net » des bombardements du M23 à Saké 

Des violents combats se sont déroulés ce jeudi 30 mai, tôt dans la matinée, aux alentours de la cité de Saké dans la province sous état de siège du Nord-Kivu, mettant aux prises les FARDC (Forces armées de la République démocratique du Congo) et les terroristes du M23. 

Hugues Mpaka

30 Mai 2024 - 14:17
 0
Guerre dans l’Est : les FARDC stoppent « net » des bombardements du M23 à Saké 

L’armée loyaliste annonce avoir maîtrisé les bombardements des terroristes de l’armée rwandaise qui s’étaient mise à bombarder sur les habitations civile de la cité stratégique de Saké. 

« Tôt le matin de ce jeudi 30 mai, les terroristes de l’armée rwandaise ont attaqué la cité de Sake (Nord- Kivu) et ses environs. Cependant, les Forces armées de la République démocratique du Congo (FARDC )ont répliqué efficacement et à ce stade, le mouvement de l’ennemi a été stoppé net », a déclaré le colonel Guillaume Ndjike Kaiko, porte-parole militaire de l'armée congolaise.


Tôt ce jeudi, les FARDC ont déployé de l'artillerie lourde depuis Sam-Sam, dans le quartier Mugunga (à l'ouest de Goma), pour pilonner les positions du M23 situées sur des collines surplombant la cité de Sake, vers trois antennes.

Le M23 a répliqué en lançant des bombes qui ont atteint la cité de Sake. Les bombardements ont commencé à 5h30 du matin et ont causé des destructions dans plusieurs quartiers.

Hugues Mpaka Journaliste, rédacteur et reporter au sein de la rédaction de la UNE.CD ; Community Manager, passionné des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) ; licencié en Sciences de l'Information, département de multimédia de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication (IFASIC).