Kinshasa : 20 ans de prison requis contre le pasteur Pierre Kasambakana pour mariage forcé

Vingt (20) ans de prison pour harcèlement sexuel, mariage forcé et atteinte aux moeurs, tel est le réquisitoire du ministère public contre le pasteur de l’Eglise primitive, Pierre Kasambakana. 

Hugues Mpaka

28 Mai 2024 - 10:38
 0
Kinshasa : 20 ans de prison requis contre le pasteur Pierre Kasambakana pour mariage forcé

LeVingt (20) ans de prison pour harcèlement sexuel, mariage forcé et atteinte aux moeurs, tel est le réquisitoire du ministère public contre le pasteur de l’Eglise primitive, Pierre Kasambakana avait été transféré à la prison centrale de Makala mardi 24 janvier 2024, après sa détention dans le cachot du parquet général près la Cour d’appel de Kinshasa. 


Il est également reproché au numéro un de l’Eglise primitive basée à Moanda, dans la province du Kongo-Central, d’avoir pris pour épouses plusieurs filles mineures. Le pasteur serait à son 17ème mariage, d’après plusieurs sources. 

Le verdict est attendu le 7 juin 2024 prochain. Sa condamnation est attendue par les défenseurs des droits de la Femme et de la jeune fille qui s’étaient dits « choqués » par le nouveau mariage du pasteur avec une mineure en complicité avec les parents de l’enfant.

Hugues Mpaka Journaliste, rédacteur et reporter au sein de la rédaction de la UNE.CD ; Community Manager, passionné des Nouvelles Technologies de l'Information et de la Communication (NTIC) ; licencié en Sciences de l'Information, département de multimédia de l'Institut Facultaire des Sciences de l'Information et de la Communication (IFASIC).